Addoc soutient le Polygone étoilé

Projection

Solidaire du travail hors norme et nécessaire mené depuis des années par Film Flamme et le Polygone étoilé à Marseille, Addoc propose cette soirée spéciale de soutien pour défendre cet espace de liberté et de création indispensable.

Addoc soutient le Polygone étoilé

en présence des cinéastes et de l’équipe du Polygone étoilé


18h • Ouverture des portes à Un Lieu pour respirer


18h30 • France 2007 de Gee-jung Jun

Cela se passe en France, en 2007, dans un bidonville de Lyon, habité de Roumains, de Tziganes, oubliés de la société, sans papiers, sans droits, qu’en d’autres contrées on appellerait des intouchables.


19h00 • L’autre matin, en attendant Mario Rigoni Stern...

de Jean-François Neplaz (en sa présence)

Sur une promenade âpre dans les paysages hivernaux des environs d’Asiago, le monologue contre la guerre de l’écrivain Mario Rigoni Stern, qui commença d’écrire sur le front russe « Le sergent dans la neige ».


19h30 • Amara de Claudia Mollese (en sa présence)

Mara est une transexuelle, personnage emblématique de Lecce, capitale baroque du sud de l’Italie, dont la vie fit scandale. Traçant le portrait de Mara, les voix de ceux qui l’ont connue et qui ont croisé leur existence à la sienne.


20h30 • Discussion, buffet


et si affinités : projection on demand !

21h45 • Lettre à la prison de Marc Scialom

Un jeune tunisien débarque à Marseille, chargé par sa famille de porter secours à son frère aîné, accusé à tort d’un meurtre et emprisonné à Paris. Mais il doute peu à peu de ce dont il était sûr : l’innocence de son frère, sa propre innocence, sa propre intégrité mentale. 

{"item_0":{"type":"breadcrump","online":1,"paddingTop":"20","paddingBottom":"20","paddingLeft":"20","paddingRight":"20","backgroundColor":"#FFFFFF","sectionColor":"#EEEEEE"},"item_1":{"type":"h1","online":1,"paddingTop":"20","paddingBottom":"20","paddingLeft":"20","paddingRight":"20","backgroundColor":"#FFFFFF","sectionColor":"#EEEEEE"},"item_2":{"type":"text","value":"

Addoc soutient le Polygone \u00e9toil\u00e9<\/h4>

en pr\u00e9sence des cin\u00e9astes et de l\u2019\u00e9quipe du Polygone \u00e9toil\u00e9<\/em><\/p>


<\/p>

18h \u2022 Ouverture des portes a\u0300 Un Lieu pour respirer<\/p>


<\/p>

18h30 \u2022 France 2007 de Gee-jung Jun <\/strong><\/p>

Cela se passe en France, en 2007, dans un bidonville de Lyon, habite\u0301 de Roumains, de Tziganes, oublie\u0301s de la socie\u0301te\u0301, sans papiers, sans droits, qu\u2019en d\u2019autres contre\u0301es on appellerait des intouchables.<\/p>


<\/p>

19h00 \u2022 L\u2019autre matin, en attendant Mario Rigoni Stern...<\/strong><\/p>

de Jean-Fran\u00e7ois Neplaz <\/strong>(en sa pr\u00e9sence)<\/span><\/p>

Sur une promenade \u00e2pre dans les paysages hivernaux des environs d\u2019Asiago, le monologue contre la guerre de l\u2019\u00e9crivain Mario Rigoni Stern, qui commen\u00e7a d\u2019\u00e9crire sur le front russe \u00ab Le sergent dans la neige \u00bb.<\/p>


<\/p>

19h30 \u2022 Amara de Claudia Mollese <\/strong>(en sa pr\u00e9sence)<\/span> <\/p>

Mara est une transexuelle, personnage emble\u0301matique de Lecce, capitale baroque du sud de l\u2019Italie, dont la vie fit scandale. Trac\u0327ant le portrait de Mara, les voix de ceux qui l\u2019ont connue et qui ont croise\u0301 leur existence a\u0300 la sienne.<\/p>


<\/p>

20h30 \u2022 Discussion, buffet<\/strong><\/p>


<\/p>

et si affinite\u0301s : projection on demand !<\/strong><\/p>

21h45 \u2022 Lettre \u00e0 la prison de Marc Scialom <\/strong><\/p>

Un jeune tunisien de\u0301barque a\u0300 Marseille, charge\u0301 par sa famille de porter secours a\u0300 son fre\u0300re ai\u0302ne\u0301, accuse\u0301 a\u0300 tort d\u2019un meurtre et emprisonne\u0301 a\u0300 Paris. Mais il doute peu a\u0300 peu de ce dont il e\u0301tait su\u0302r : l\u2019innocence de son fre\u0300re, sa propre innocence, sa propre inte\u0301grite\u0301 mentale. <\/p>","backgroundColor":"transparent","online":1,"paddingTop":"20","paddingBottom":"20","paddingLeft":"20","paddingRight":"20","sectionColor":"#EEEEEE","section-id":""}}