Foliebertaire #1

Projection

Eugénie, Sarah et Maeva vous invitent au 15, rue Chassagnolle aux Lilas, pour une rencontre autour du film J’aurais dû me taire, de Christophe Bargues, en présence du réalisateur et d’autres invités (special guest : le Club Thérapeutique Trouble(s) Fête du Centre médico-psychologique du Centre Hospitalier Les Murets de Villiers-sur-Marne.)

A partir de 18H30 -

Foliebertaire : Cycle de projections / échange-débats / découvertes afin d’aborder la question de la différence psychique et la souffrance que cela peut engendrer.


J’aurais dû me taire

réalisation : Christophe Bargues

France | 2018 | 60 minutes


Mon frère Jean-François est mort après cinq années pendant lesquelles il s’est senti persécuté par une organisation qui lui "diffusait des sons, le suivait dans la rue, voulait l'éliminer". De ces cinq années de maladie il a laissé un témoignage hors du commun : des tableaux, des dessins et des cassettes audio, témoignages sonores de sa vie quotidienne et de son internement en hôpital psychiatrique, ainsi qu’un journal de bord de ses persécutions dans lequel il écrit ce qu'il vit, ressent, et expose son interprétation des faits. Ces documents sont la matière première du film ainsi que cinq courts-métrages qu’il a réalisés en super-8 vingt ans avant cette période.


La projection sera précédée d’un yoga méditation par Gourou Marc, enseignant Hatha Yoga et Vinyasa Yoga.


Le cycle Foliebertaire

La « santé mentale » est une des préoccupations actuelles des politiques de santé publique, la psychiatrie revient au cœur des débats, les mobilisations soignantes sont de plus en plus fréquentes, les associations «d’usagers » de la psychiatrie fleurissent, le contrôleur du lieu de privation des libertés révèle des institutions en grande difficulté et vecteurs paradoxaux de souffrance .

La folie revient sur le devant de la scène ! Mais qu’est-ce que l’on met derrière ce mot de folie ? Qu’est ce qu’une bonne « santé mentale » ? Que vient dire de notre société en perte de repères cette manière dont nous nous soucions de la souffrance psychique de l’autre (voisins, amis, collègues de travail, parents, enfants) ? Qu’est ce que l’autre, quand avec sa différence il en vient à déstabiliser ? À quelles émotions nous confrontent ces folies, toutes particulières ? Où se situe la frontière ? Comment se situer dans cette géographie des classifications ?


Amis lilasiens et d’ailleurs, ce cycle vient questionner notre imaginaire collectif à ce sujet, les moyens d’agir, les petites choses qui en changent de grandes, et nous vous attendons pour échanger, créer et nourrir une réflexion autour de ces questions, ensemble !


{"item_0":{"type":"text","value":"\u003Cp\u003E\u003Cstrong\u003EFoliebertaire\u003C\/strong\u003E : Cycle de projections \/ \u00e9change-d\u00e9bats \/ d\u00e9couvertes afin d\u2019aborder la question de la diff\u00e9rence psychique et la souffrance que cela peut engendrer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbr\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cstrong\u003EJ\u2019aurais d\u00fb me taire\u003C\/strong\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Er\u00e9alisation : Christophe Bargues\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFrance | 2018 | 60 minutes\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbr\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMon fr\u00e8re Jean-Fran\u00e7ois est mort apr\u00e8s cinq ann\u00e9es pendant lesquelles il s\u2019est senti pers\u00e9cut\u00e9 par une organisation qui lui \u0022diffusait des sons, le suivait dans la rue, voulait l'\u00e9liminer\u0022. De ces cinq ann\u00e9es de maladie il a laiss\u00e9 un t\u00e9moignage hors du commun : des tableaux, des dessins et des cassettes audio, t\u00e9moignages sonores de sa vie quotidienne et de son internement en h\u00f4pital psychiatrique, ainsi qu\u2019un journal de bord de ses pers\u00e9cutions dans lequel il \u00e9crit ce qu'il vit, ressent, et expose son interpr\u00e9tation des faits. Ces documents sont la mati\u00e8re premi\u00e8re du film ainsi que cinq courts-m\u00e9trages qu\u2019il a r\u00e9alis\u00e9s en super-8 vingt ans avant cette p\u00e9riode.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbr\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa projection sera pr\u00e9c\u00e9d\u00e9e d\u2019un yoga m\u00e9ditation par Gourou Marc, enseignant Hatha Yoga et Vinyasa Yoga.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbr\u003E\u003C\/p\u003E","background-color":"#FF0000","online":1,"paddingTop":"20","paddingBottom":"20","paddingLeft":"20","paddingRight":"20","backgroundColor":"#EEEEEE","sectionColor":"#EEEEEE","section-id":""},"item_1":{"type":"separator","online":1,"paddingTop":20,"paddingBottom":20,"paddingLeft":20,"paddingRight":20,"backgroundColor":"#EEEEEE","sectionColor":"#EEEEEE"},"item_2":{"type":"text","value":"\u003Ch5\u003ELe cycle Foliebertaire\u003C\/h5\u003E\u003Cp\u003ELa \u00ab sant\u00e9 mentale \u00bb est une des pr\u00e9occupations actuelles des politiques de sant\u00e9 publique, la psychiatrie revient au c\u0153ur des d\u00e9bats, les mobilisations soignantes sont de plus en plus fr\u00e9quentes, les associations \u00abd\u2019usagers \u00bb de la psychiatrie fleurissent, le contr\u00f4leur du lieu de privation des libert\u00e9s r\u00e9v\u00e8le des institutions en grande difficult\u00e9 et vecteurs paradoxaux de souffrance .\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa folie revient sur le devant de la sc\u00e8ne ! Mais qu\u2019est-ce que l\u2019on met derri\u00e8re ce mot de folie ? Qu\u2019est ce qu\u2019une bonne \u00ab sant\u00e9 mentale \u00bb ? Que vient dire de notre soci\u00e9t\u00e9 en perte de rep\u00e8res cette mani\u00e8re dont nous nous soucions de la souffrance psychique de l\u2019autre (voisins, amis, coll\u00e8gues de travail, parents, enfants) ? Qu\u2019est ce que l\u2019autre, quand avec sa diff\u00e9rence il en vient \u00e0 d\u00e9stabiliser ? \u00c0 quelles \u00e9motions nous confrontent ces folies, toutes particuli\u00e8res ? O\u00f9 se situe la fronti\u00e8re ? Comment se situer dans cette g\u00e9ographie des classifications ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbr\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAmis lilasiens et d\u2019ailleurs, ce cycle vient questionner notre imaginaire collectif \u00e0 ce sujet, les moyens d\u2019agir, les petites choses qui en changent de grandes, et nous vous attendons pour \u00e9changer, cr\u00e9er et nourrir une r\u00e9flexion autour de ces questions, ensemble !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbr\u003E\u003C\/p\u003E","background-color":"#FF0000","online":1,"paddingTop":20,"paddingBottom":20,"paddingLeft":20,"paddingRight":20,"backgroundColor":"#EEEEEE","sectionColor":"#EEEEEE","section-id":""}}