Association Débordée

Association à but non lucratif

Objet : Œuvrer à la création, l’élaboration, l’organisation, le soutien, la diffusion de tout évènement, création, publication, rencontre, atelier ou festival d’ordre culturel, littéraire ou artistique et/ou social.


Zone Autonome Temporaire.

On commence par des ateliers de modèle vivant engagés, on monte un festival de terrorisme poétique, on le finance en créant et en diffusant des productions artistiques -en particulier du fanzine.


Souhait de créer une librairie de fanzine indépendante, souhait de créer de l’accompagnement/aide aux devoirs pour les jeunes aux Lilas. Souhait de se laisser porter par ce qui sera proposé et naitra au fil des rencontres.

Cette association est née du désir, de l’intérêt et de la curiosité pour la rencontre avec l’autre, la littérature, l’éducation populaire, la micro-édition, la culture punk et DIY.


Pourquoi « Débordée » ?

Premièrement Débordée positivement par tout ce qu’il est possible de faire en matière de création artistique, de liens sociaux et de rencontres enthousiastes.


Malheureusement aussi Débordée et épuisée par l’injustice, par le patriarcat, par le capitalisme, par le salariat, par la « démocratie ».

Déborder aussi dans le sens du verbe, sortir des cases, ne pas se réduire à un aspect, ne pas classifier, ne pas s’excuser d’exister. Faire des choses en bordure de, bordures périphériques, bordures de l’art, bordures de l’action sociale, bordures des questions d’inclusion, de féminisme, bordures de la politique.


Debord-ée aussi parce que cela inclut le nom « Debord » et que le situationnisme nous a emmenée à la lecture d’Hakim Bey et des réflexions autour de la Zone Autonome Temporaire. Aborder l’art comme un mode de vie, utiliser l’art comme outil mais aussi faire de l’art sans but, faire du terrorisme poétique, créer de l’imprévu. Devenir usager du quotidien par l’art (Michel de Certeau).


Débordée accordée au féminin et nous savons toutes et tous pourquoi.


Nous voulons aborder cette association comme une T.A.Z, elle sera peut-être temporaire ou peut-être qu’elle mènera à autre chose, ce n’est pas très grave, les choses fluctuent et vouloir les immobiliser créer des nœuds.


Découvrir